ANR NSC

Vous êtes ici

T4 : Adaptation aux changements globaux chez les mollusques

Description

La seiche commune française S. officinalis semble être un modèle pertinent pour étudier l'impact du réchauffement climatique sur les mollusques marins. En effet, deux populations séparées, sans reproduction croisée ni chevauchement des aires de répartition géographiques, vivent sur les côtes françaises en Méditerranée et sur les côtes de la Manche. La durée des deux cycles de vie varie de 6 mois entre les 2 populations : de 22 à 23 mois dans la Manche contre 16-17 mois en mer Méditerranée.
Objectif : étudier l'évolution du profil d'expression des neuropeptides par des techniques de transcriptomique et peptidomique quantitatives, à la suite d’un conditionnement thermique. Deux périodes du cycle de vie sont visées : l’éclosion (juvéniles) et la ponte.